Entretien d'un glock avec les produits Hoppe's 9 et Fluna Tec

Le Glock ne souffre pas de faiblesse dans son fonctionnement et ce même dans des conditions difficiles, pourtant un nettoyage et une lubrification régulière sont nécessaires.

Cet entretien permettra de conserver une confiance complète dans votre arme de poing et aussi de préserver sa valeur pour une revente éventuelle.

Selon moi (et suivant les recommandations de Glock), il est nécessaire de nettoyer et lubrifier régulièrement votre Glock.

Profiter de cet entretien régulier pour inspecter complètement les différentes parties de votre arme. Il est recommandé de le faire :

1. Lorsqu‘il est neuf, avant de l‘utiliser pour la première fois.

2. Après chaque passage au stand de tir.

3. Selon les nécessités. Par exemple, après qu’il ait été soumis a une séance pluvieuse, poussiéreuse, boueuse, dans de l’eau salée, s‘il est tombé ou si l’on a constaté un défaut de fonctionnement

4. Au moins une fois par an


Tout d’abord, mettons nous en sécurité en vérifiant qu’il n’y a pas de munition dans la chambre, pas de munitions dans le chargeur et aucune munition dans l’atelier.

Je vous présente les produits que je vais utiliser pour ces opérations. Tout d’abord le mythique solvant Hoppe’s N°9, le dégraissant Fluna Degreaser et le lubrifiant Fluna GunCoating.

Pour nettoyer le canon, je mets une goutte de Hoppe’s 9 sur un chiffon sec qui ne peluche pas. Et je brique le canon sur toutes ses surfaces externes en veillant à bien nettoyer le pied du canon. Je profite de cette étape pour vérifier la moindre trace de faiblesse du canon comme une boursouflure ou un départ de fissure.

J’ai sélectionné la version Synthetic Blend Bore cleaning du Hoppe’s 9 car elle est, en quelque sorte, la version bio du fameux solvant et dégage moins d’émanations d’ammoniac.

Comme chaque solvant, il a pour vocation de casser les molécules de gras et de faire tomber tous les résidus de combustion, de poudre et d’imbrulés. Il est nécessaire de porter des lunettes de protection (pour éviter les projections dans les yeux notamment lors de l’utilisation des brosses de nettoyage), le port de gants est également préconisé.

Après avoir nettoyé complètement l’extérieur du canon, je vais m’intéresser à l’intérieur. Je prends donc un écouvillon laiton spécifique au calibre de mon arme, soit le 9mm. Je l’imbibe de produit et le fais passer plusieurs fois dans le canon en allant toujours de la chambre vers la bouche pour ne pas accumuler les éventuelles crasses dans la chambre. J’essuie le surplus de la brosse laiton et la tige de l’écouvillon pour une future utilisation.

Pour nettoyer la culasse je vais me servir d’une brosse à dent. J’en profite pour faire une petite remarque sur la graisse cuivrée de la culasse des nouveaux pistolets GLOCK. Elle a pour effet un graissage à long terme et ne doit pas être enlevée immédiatement mais seulement quand vous estimez que celle-ci a fait son temps. J’imbibe donc la brosse a dent de Hoppe’s 9 et brosse toute la culasse avec en laissant le produit agir 30 minutes. A nouveau, je profite de cette étape pour rechercher les éventuels défauts de la culasse comme une bosse ou un départ de fissure.

Avec ma brosse à dent et le Hoppe’s 9, je nettoie toutes les pièces désassemblées en commençant par le bloc détente.

Pour lubrifier, j’utilise depuis peu les produits de la société FLUNA TEC

Fluna Tec est un fabricant de produits d’entretien d’armes. Baser sur le développement de produits innovants et responsables Fluna Tec répond aux besoins les plus divers.

Le Fluna GunCoating, lubrifiant aqueux à base de microbilles de céramique, convient à tous les types d'armes à feu et de couteaux.

Fluna GunCoating est toujours appliqué sur une arme préalablement nettoyée. Les pièces métalliques doivent être dégraissées avant utilisation afin que les particules de céramique puissent adhérer directement au métal.

Pour garantir cela, j’utilise également le produit Fluna Gun Degreaser un nettoyant spécial et dégraissant pour l’élimination des huiles, des graisses, des cires, et aussi de résidus combustion et d imbrulés. Il peut être utilisé manuellement ou dans un bain à ultrasons. Il n’attaque ni le caoutchouc, ni les plastiques. Il nettoie aussi les restes de poudre noire.

Je dégraisse toutes les pièces avec le Fluna Gun Degreaser en veillant à toucher au minimum les pièces nettoyées pour de ne pas les regraisser simplement au contact de mes doigts.

Une fois sèche, ce qui est quasi immédiat avec ce dégraissant, je lubrifie toutes les pièces de l’arme avec le GunCoating. Je commence par l’extérieur du canon afin d’assurer sa bonne résistance a l’utilisation et aux milieux humides.

Le Fluna Gun Coating est très efficace, en séchant se forme un film invisible et sec sur l'arme qui augmente les propriétés de glissement des pièces mobiles sans créer le moindre résidu. Ce film protège de la corrosion et égalise les micros rayures pour lisser les surfaces et améliorer les zones de contact ce qui a aussi pour conséquence de réduire les bruits de fonctionnement.

Fluna GunCoating peut être appliqué sur toutes les surfaces telles que l'acier, le plastique, les pièces en bois peintes, les décorations or et argent, le cerakote, la fonte et le caoutchouc.

Il résiste au sel et à l'eau douce, aux températures de -40 ° C à +750 ° C Ne résinifie pas, ne colle pas, est incolore et inodore

Je trouve que son utilisation est économique car peu de produit sont nécessaire pour lubrifier une arme.


La version complète de ce test sera bientôt visible sur la Chaine Sylvain l'armurier





79 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout