Test munitions Subsonique 308 win de chez Sologne.


Après avoir testé cette munition subsonique plus tôt cette année, nous avons pris contact avec Cartouche Sologne, les producteurs de cette munition.

Et ils étaient plus qu'heureux de nous envoyer quelques boîtes pour des tests plus poussés.

Qui et qu'est-ce que la cartouche Sologne ?

Sologne est une entreprise Française et depuis plus de 20 ans, Cartouches Sologne propose des munitions pour le plus grand plaisir des chasseurs, tireurs et forces de l’ordre. La régularité de leur chargement et leur politique qualité fait de Sologne l’un des leaders du domaine.

Un soin tout particulier est apporté à la sélection des composants constituant la cartouche (étui, amorce, poudre, projectile) mais également un contrôle dimensionnel et pondéral de leurs munitions.

Sologne produit plus d’une centaine de calibres différents conformes à la norme CIP.


Description du produit

Il s'agit d'une cartouche subsonique dédiée à la chasse.

« Subsonique » signifie que la balle quitte le canon à une vitesse inférieure à la vitesse du son et, lorsqu'elle est utilisée avec un modérateur (silencieux/réducteur), les résultats sont vraiment impressionnants. Cela est dû à l'absorption du souffle initial dû à l’explosion de la poudre, et le projectile étant subsonique il n’émet donc pas le fameux crack supersonique lorsqu'il se déplace plus vite que la vitesse du son.


Résultat : vous pouvez tirer un projectile de gros calibre mais avec un bruit très minime.

La cartouche 308-win est célèbre pour ses capacités de chasse, étant un projectile de calibre .30, elle contient beaucoup d'énergie cinétique même à basse vitesse, croyez-moi !


Nous avons donc un type de munition particulièrement adapté à la chasse et que nous pouvons à présent employer dans des conditions de contraintes sonores, et c'est exactement pour cela qu'il a été conçu. De plus, une vitesse initiale moins élevée permet de réduire de manière significative le risque de ricochets ou d’impact accidentel lié à une balle traversant l’objectif.


Le projectile utilisé est un Sierra Matchking 168gr HPBT, un projectile très réputé pour une utilisation à longue portée et d'une qualité exceptionnelle.

Les douilles en laiton utilisées sont de la marque Sologne.


Une autre caractéristique clé de la Sologne est que leurs munitions sont exceptionnellement bien emballées. Une boîte de taille décente avec un insert en mousse qui retient soigneusement chaque cartouche individuellement.

Avec ce niveau de protection, vous pouvez être sûr que les munitions resteront intactes pendant tout leur transport.


Un dernier détail mais non négligeable de l'emballage est le sceau de sécurité qu'ils utilisent pour fermer l'emballage, cela garantit que vos munitions ont été choyées.


Les tests et résultats

Cette munition étant destinée à la chasse, nous l'avons analysée selon des critères légèrement différents pour assurer une représentation correcte de ses capacités.

Cependant, nous n'avons pas pu résister à la pousser au-delà de ses « limites d’emploi ».

1er essai Test de précision 50 à 100 mètres

Nous avons commencé par des groupes de 5 cartouches à 50 mètres pour avoir une idée de la précision que nous pouvions en attendre.


Nous avons ensuite fixé une cible à 100 mètres pour voir les résultats que nous pouvions obtenir à une distance plus éloignée, les groupes ne seront pas affichés dans cet article car trop larges mais les impacts se situaient tous dans un cercle de 12cm de diamètre. Nous n’oublions toutefois pas l’emploi initial de ce que nous avons entre les mains : une cartouche de chasse qui tiendra sans aucun problème la zone létale d’un gibier de taille moyenne et garantira l’impact sur du gibier de petite taille à 100m.


De même, gardez à l'esprit que ce type de munition est généralement utilisé autour de 30-60 mètres.

Pour tous nos tests, nous avons utilisé un Ruger RPR .308 avec un pas de rayure de 1/10’’, un standard pour le type de carabines que l'on trouve couramment en France.

Et sur la base du facteur de stabilité du projectile, nous avons estimé que c'était un bon choix.


Comme nous pouvons le voir en utilisant la vitesse initiale moyenne de 318 m/s, nous devrions avoir un projectile stable.



Les résultats à 50 mètres nous donnent une taille de groupe de 2,23 moa ou 33 mm, très acceptable pour les munitions de chasse subsoniques.


À 100 mètres, nous avons commencé à voir des preuves sur la cible en papier que les projectiles souffraient de déstabilisation (la forme des trous dans le papier étant un très bon indicateur). Cette théorie a ensuite été prouvée lorsque nous avons trouvé les restes des balles qui avaient des indications claires de déstabilisation.


Nous avons également été avertis par un sifflement faible mais perceptible lors du vol des balles à « longue distance ». Nous ne parlons bien évidemment pas ici du sifflement inévitable créé par le déplacement de l’air autour de la balle, mais bien du bruit caractéristique d’un projectile en manque de stabilité.


Cela peut être un résultat normal en raison de la faible vitesse de sortie des projectiles. Il est certainement possible d’obtenir de bien meilleurs résultats à 100 mètres et même à de plus grandes distances en utilisant un pas de rayure plus court.

Ceci est également bien mentionné à l'intérieur de la boîte avec un autocollant d'avertissement.



Test de vitesse


En ce qui concerne les vitesses de départ enregistrées par le chronographe labradar, rien ne nous a vraiment surpris.


Elles étaient en moyenne très proches de la vitesse estimée de 320 m/s qui était mentionnée sur la boîte.

Dans l'ensemble, les résultats sont très acceptables pour une cartouche de chasse et ils fero nt certainement le travail si vous avez correctement réglé votre carabine pour ces munitions et si vous l'utilisez à une distance raisonnable.

Comme mentionné, de meilleurs résultats peuvent sûrement être obtenus en utilisant une carabine avec un pas de rayure plus court.


2ème essai Longue portée sur les cibles métalliques

Étant donné que nous sommes principalement intéressés par le tir à longue distance et que nous sommes connus pour pousser les limites, nous avons décidé de nous amuser avec les munitions subsoniques et avons essayé de toucher une cible plus lointaine.

Nous avons placé une cible en acier MT-Target mesurant 30x30 cm à 200 mètres avec pour seul objectif de toucher la cible de manière répétée.


Même sans les données balistiques appropriées, nous avons touché la cible dès le 3e tir.

Une fois que nous avions les bonnes valeurs d'élévation, nous pouvions facilement tenir la cible et faire impact coup sur coup.


Et sur la base du son que faisait le gong, ainsi que de son balancement au choc il semblait que le projectile avait encore du punch. De plus, l’eau toute proche nous a permis de certifier la désintégration complète des balles à l’impact grâce aux très nombreuses éclaboussures.


Pour une cartouche subsonique, c'est un résultat très agréable, nous n'avons trouvé aucun fragment qui pourrait indiquer comment le projectile impacte la cible, mais je suppose qu'ils souffrent un peu de déstabilisation bien que cela ne semble pas les empêcher d'avoir un vol constant.


Avis généraux

Je dois avouer que j'ai très peu d'expérience avec les munitions de chasse, et j'espère donc avoir pu juger correctement ce produit.


Les munitions subsoniques ne sont pas faciles à trouver et il n'y a pas d'alternative crédible à laquelle les comparer.

C'est aussi l'un des atouts de Sologne, ils produisent des cartouches introuvables et peu communes.

Cela étant dit, je pense pouvoir dire qu'il s'agit de munitions de très haute qualité, assemblées avec des composants réputés et capables d’effectuer le travail que vous attendez d'eux.


Il est néanmoins important d'utiliser ce genre de munitions avec raison et à l'intérieur des distances effectives.


Sologne a mis un vidéo en ligne sur YouTube dans lequel ils expliquent leur procédure de fabrication et exposent leurs installations. Je vous invite à le regarder car il est toujours très intéressant de voir comment une entreprise Française gère sa production et vos commandes.


Avant de vous donner mes avis sur la munition elle-même je voudrais donner mon option sur la société cartouche Sologne.


Après avoir vu notre premier vidéo sur YouTube, ils nous ont contactés et nous ont complimentés pour la vidéo.


Ils ont été très réactifs et amicaux en ce qui concerne notre partenariat avec ces tests, et nous apprécions grandement qu'ils soient disposés à travailler avec nous et à nous envoyer une quantité considérable de munitions pour faire d'autres tests.


Ils nous ont également envoyé des brochures avec des informations concernant l’entreprise ainsi que les munitions, parfait pour savoir avec qui et quoi nous allions travailler.


A ce titre, je pense que c'est déjà une très bonne impression et nous espérons pouvoir continuer à collaborer avec eux à l'avenir.


Maintenant, les munitions en elles-mêmes :

Il ne fait aucun doute qu'elles feront sans aucun problème le travail pour lequel elles ont été conçues, à savoir : chasser du gibier moyen et même les nuisibles jusqu’à une centaine de mètres dans le plus grand silence.


Les munitions sont très bien emballées et vous sont correctement présentées.

La boîte contient des informations générales sur la gamme Sologne Klassic et à l'intérieur de la boîte, un petit autocollant vous communique des informations importantes concernant les munitions subsoniques.


Elles utilisent un projectile Sierra dont la renommée n’est plus à faire. Il n'y a donc aucun problème avec cela.

Les étuis sont en laiton de marque Sologne et sont de bonne qualité.


La vitesse initiale annoncée est très proche de nos résultats moyens.